< Back

La mythologie de la chine Conférence de Rémi MATHIEU

mythologie chinoise, fêtes, croyances, rites et chants des peuples de Chine

La mythologie de la chine Conférence de Rémi MATHIEU

Dès l’Antiquité d’avant l’empire, la Chine a pensé le monde au filtre de trois prismes : la logique philosophique - à travers ses écoles de sagesse (confucianisme, taoïsme, légisme et autres) -, la pensée divinatoire - qui a longtemps prévalu dans la pratique religieuse (y compris jusqu’à nos jours) -, et la mythologie, faite de récits justifiant par sa logique propre l’histoire et l’état du monde comme ceux des êtres qui le peuplent, au ciel et sur la terre. Sous le poids de l’idéologie rationaliste du confucianisme, très tôt dominante, les mythes ont été négligés voire éliminés de la littérature officielle formatée par les lettrés de cour toujours au service d’un pouvoir peu enclin au fantastique. Pourtant, quoique leur statut n’ait pas été reconnu avant l’époque contemporaine, les récits mythiques construisent et expliquent à leur manière le pourquoi et surtout le comment des choses et des hommes. Comprendre la pensée chinoise, c’est donc aussi s’intéresser à ce vaste domaine de la tradition orale, tôt transcrite avant l’Empire, aux provenances géographiques fort diverses, et qui survit aujourd’hui encore, dans les fêtes et les croyances, dans les rites et les chants des peuples de Chine. Faute d’avoir ce statut éminent que les Grecs leur reconnaissaient, les mythes chinois pèsent d’un poids encore très remarquable sur les esprits contemporains de tout l’Extrême-Orient sinisé.